Textile

La technologie du transfert thermique est employée pour imprimer des informations d’identification et des symboles d’entretien durables pour les produits textiles. L’UE régit de nombreuses exigences en matière d’étiquetage. La gamme de produits ARMOR-IIMAK certifie l’identification et la traçabilité des produits textiles tout au long de leur cycle de vie.

Exigences relatives à l’étiquetage des textiles

Aujourd’hui, le secteur textile doit répondre à un certain nombre d’exigences. Les informations figurant sur les étiquettes font l’objet de contrôles rigoureux et la composition de toutes les fibres textiles et des éléments non textiles d’origine animale doit être indiquée. En ce qui concerne le textile, il est essentiel d’expliquer de quoi il est composé :

  • Vêtement
  • Revêtements de meubles
  • Housses de matelas
  • Tentes de camping
  • Etc.

Au sein de l’UE, l’étiquetage des textiles est réglementé par le droit de l’Union européenne. Les étiquettes sont obligatoires pour la vente de textiles aux clients finaux. Les autorités nationales peuvent vérifier à tout moment les informations figurant sur une étiquette ; en voici quelques exemples :

  • Dans le cadre de formalités douanières
  • Dans l’entrepôt du distributeur
  • Dans les points de vente en gros ou au détail
Mains d’une femme tenant une étiquette de vêtements avec des instructions de nettoyage.

En ce qui concerne le contenu des étiquettes, il convient de respecter les exigences suivantes :

  • Indication de la composition du tissu
  • Texte lisible et clair, avec notamment un lettrage uniforme
  • Séparation nette entre les informations relatives à la composition textile et les informations relatives à l’entretien du produit

Selon la FTC (Federal Trade Commission, Commission fédérale du commerce) des États-Unis, la plupart des produits textiles et en laine sont soumis à des exigences d’étiquetage. Les informations suivantes doivent figurer sur l’étiquette pour vêtement :

  • Teneur en fibres
  • Pays d’origine
  • Symboles d’entretien
  • Identité du fabricant ou de l’entreprise responsable de la commercialisation

Les étiquettes textiles subissent de très fortes contraintes tout au long du cycle de vie des produits et c’est l’un des défis que l’impression par Transfert Thermique doit relever.

En 2016, la durée de vie moyenne des vêtements était de 35 jours. Au cours de cette période, les vêtements sont lavés et séchés plusieurs fois. Cependant, ce n’est qu’une petite partie de tous les traitements subis par les vêtements.

Aujourd’hui, les vêtements et les accessoires sont soumis à des produits et des traitements agressifs, comme par exemple :

  • Détergents
  • Adoucissants
  • Eau de lavage
  • Séchage à haute température
  • Repassage à haute température
  • Humidité
  • Nettoyage à sec
Vue rapprochée de l’étiquette sur le tissu

Les données figurant sur les étiquettes doivent rester lisibles tout au long du cycle de vie des produits auxquels elles sont attachées.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’une solution d’impression fiable, comme le transfert thermique. Cette technologie d’impression présente de nombreux atouts, dont la résistance des étiquettes aux divers traitements auxquels le vêtement est exposé (très bonne résistance aux frottements, à la lumière, aux températures et aux solvants).

Vous avez en outre la possibilité d’imprimer sur de nombreuses matières d’étiquettes : papier, synthétiques ou textiles. Cette technologie offre aussi une qualité d’impression supérieure répondant aux besoins de haute résolution, de finesse et de noirceur des caractères, même à des vitesses d’impression élevées.

Besoin de plus d’informations ?

N'hésitez pas à contacter l'un de nos représentants.
Contact us

Besoin de plus d’informations ?

N'hésitez pas à contacter l'un de nos représentants.
Contact us
0 produit à comparer